In H-Moll

In H-Moll

Adaptation libre de la Messe en si mineur de Johann Sebastian Bach
Théâtre musical avec 10 acteurs a capella et des clochettes

In H-Moll est un spectacle vocal et théâtral librement inspiré de la Messe en si mineur. Le chef-d’œuvre de Bach est ici incarné par les seules voix de dix comédiens qui le chuchote, l’esquisse, le joue. Ils parcourent cette œuvre comme on marche sur une corniche, constamment au bord de la chute, tels des funambules débutants. Confrontés aux limites de leur condition humaine, ils s’efforcent de mettre leur corps et leur voix au service de la partition, dans un déséquilibre constant. Lascifs, maladroits, rusés ou dévots, ils chantent la messe en si mineur à leur manière, passant du style pompier au style rock, sans oublier le pathos, le lamentable, ou le rire. Le spectacle évoque avec  humour et tendresse une condition humaine maladroite, monstrueuse, ambiguë et touchante. In H-Moll a reçu en 2001 le prix  « Michèle Fabien » de la recherche.

Conception et mise en scène : Ingrid von Wantoch Rekowski
Interprètes : Pascal Crochet, Bernard Eylenbosch, Hélène Gailly, Dominique Grosjean, Dirk Laplasse, Isabelle Dumont, Pietro Pizzuti, Annette Sachs, Candy Saulnier, Luc Schillinger
Assistante : Edith Bertholet
Costumes : Christophe Pidré
Éclairages : Jan Maertens
Production : Lucilia Caesar/Polimnia & Les Brigittines ; en coproduction avec Théâtre Martyrs, Musica, Bouffes du Nord, Teatro Due Parma ; avec l’aide du Ministère de la Communauté française – service du Théâtre –, et de Nadine/Bruxelles

 

PRESSE

Lieu d’un croisement improbable entre la transcendance divine et les imperfections de l’homme, entre l’infini et la finitude, le spectacle d’Ingrid von Wantoch Rekowski entraîne le spectateur dans le drame qui découle de l’impossible conciliation entre potentialité et réalité.

Repères, H.L., 4/10/01

Ingrid von Wantoch Rekowski invente une forme qui se décompose en strates, une polyphonie visuelle comme pendant à la polyphonie vocale et sonore.

Polystyrène, 06/2003

Un travail d’orfèvre, d’une intelligence visionnaire, porté par la virtuosité atypique et multidisciplinaire des interprètes.

La Libre Belgique, Martine Dumont-Mergeay, 02/2004

Door de goddelijke muziek van Bach tegenover de onvolmaakte stemmen van de acteurs te plaatsen, kaart Ingrid von Wantoch Rekowski op hilarische wijze de onvolmaaktheid van de mens aan, zijn onvermogen om zich te verheffen, om de echte perfectie te bereiken.

De Tijd, Tom Eelen, 02/2004

Grandioses Warten auf Gott

Kurier, Peter Jarolin, 31/06/02

Zu jedem der Sätze eine Szene von grosser assoziativer Kraft und zugleich einer Komik, die stark an das Theater Christoph Marthalers denken lässt. Komik am Rand der Katastrophe, nur lässt es v WR nicht so weit kommen.

Salzburger Nachrichten, Laszlo Molnar, 31/06/02

In H-Moll est bien l’aboutissement de la démarche créatrice d’IvWR. Aboutissement temporaire car cette insaisissable diablesse nous mènera inévitablement encore plus loin dans son prochain voyage.

Le Soir, Serge Martin, 09/10/01

Exploit d’un théâtre musical musicalement audacieux et non moins théâtral, qui allume le rire, serre la gorge, et réussit son pari de projeter l’humain et le sacré, ensemble, sur le même plateau. Où l’ambiguïté atteint des sommets délicieux.

La Libre Belgique, Martine Dumont & Marie Baudet, 04/09/02

Hoe intelligent is deze blasfemie ? Ingrid von Wantoch Rekowski heeft de muziek van Bach mis in si-klein, of juister, de vocale partijen ervan, proberen om te zetten in beelden, lichamen, gebaren, grimassen. Het resultaat is, naargelang je instelling, schokkend, vermakelijk, tragisch of armelijk, maar wel virtuoos.

De Morgen, Stephan Moens, 12/10/01

Emozionare il pubblico è quello che è riuscita ad ottenere la regista franco tedesca.

La Voce Nuova di Piacenza, Sergio Buttiglieri, 29/05/’02)

Inginocchiarsi, posture di grande complessità, mosse come una scultura barocca, gesti ossessivi, movimenti corali, espressioni mobili, pianto e corteggiamenti. La vita sintetizzata nella forma: uno spettacolo breve, lunghissimi gli applausi gestes obsessionnels, mouvements choraux, mobilité des expressions, pleurs et séductions ; la vie synthétisée dans la forme : un spectacle court, très longs applaudissements)

Gazzetta di Parma, Valeria Ottolenghi, 26/05/’02

In H-Moll è uno di quegli spettacoli che lasciano lo spettatore attonito e ricco di immagini, uno spettacolo in grado di stupire per la perfezione della tecnica e la capacità di abbattere le barriere dei generi

La provincia, Nicola Arrigoni, 29/05/’02

Ingrid von Wantoch Rekowski trasforma la Messa in si minore di Bach in azioni fisiche, in canto, in figurazioni geometriche, in cedimenti, slanci controllatissimi, architteture comportamentali. È davvero un gran bello spettacolo il suo

Tutto teatro, Massimo Marino, 31/05/’02

DATES/LIEUX
18 déc. '18 - Théâtre Martyrs - BE
19 déc. '18 - Théâtre Martyrs - BE
20 déc. '18 - Théâtre Martyrs - BE
21 déc. '18 - Théâtre Martyrs - BE
22 déc. '18 - Théâtre Martyrs - BE
2002 - Teatro di Parma - IT
2002 - Wiener Festwochen (Zeitzone), Vienne - AT
2002 - Flagey, Bruxelles - BE
2002 - Festival Bellone-Brigittines, Brussels - FR
2001 - Brigittines, Brussels - BE
2001 - Festival Musica, Strasbourg - BE
  • Lucilia Caesar
  • Théâtre